eau%20seule_edited.jpg
 

Série de dessins, paysages à l’encre de chine commencée à la suite d'un voyage. 2012 - 2019

Invité à projeter en duo vidéo/peinture, (VSRK) par 2 musiciens Japonais amateurs de films expérimentaux, (Cinema Dub Monk), et les amis du groupe catalan Selva de Mar, pour une petite tournée au Japon.

De festivals en petits clubs, de bords de mer en cœurs de ville, concentré sur cette tournée, trimbalant notre matériel dans les transports, nous nous sommes progressivement habitué à apercevoir d'exotiques déraisons. Des densité humaines extravagantes, des poésies inhabituelles, des récits de Fukushima, des enfants jouant alors que s'affolait un compteur Geiger, la surconsommation. Dans le métro, nos amis somnolant consultaient distraitement l'activité sismique sur leur smartphone. 

 J’ai été prise de vertige, dans la ville sans fin, particule ballotée sur les tissages routiers, 4 voies, béton dessus, béton dessous, où se nichaient des milliers de vies, d'univers intimes. J’ai reconnu de rassurantes routines, avec, en tache de fond, la possibilité d'une catastrophe.

 En rentrant, il fallait que je restitue ces visions. La première série, petits formats à l’encre de chine, représente des paysages en perspective accélérée qui peuvent se lire comme des plans cinématographiques interchangeables.

1/15

PERSPECTIVES

URBAINES & +

Série de dessins, paysages à l’encre de chine commencée à la suite d'un voyage. 2012 - 2019

Invité à projeter en duo vidéo/peinture, (VSRK) par 2 musiciens Japonais amateurs de films expérimentaux, (Cinema Dub Monk), et les amis du groupe catalan Selva de Mar, pour une petite tournée au Japon.

De festivals en petits clubs, de bords de mer en cœurs de ville, concentré sur cette tournée, trimbalant notre matériel dans les transports, nous nous sommes progressivement habitué à apercevoir d'exotiques déraisons. Des densité humaines extravagantes, des poésies inhabituelles, des récits de Fukushima, des enfants jouant alors que s'affolait un compteur Geiger, la surconsommation. Dans le métro, nos amis somnolant consultaient distraitement l'activité sismique sur leur smartphone. 

 J’ai été prise de vertige, dans la ville sans fin, particule ballotée sur les tissages routiers, 4 voies, béton dessus, béton dessous, où se nichaient des milliers de vies, d'univers intimes. J’ai reconnu de rassurantes routines, avec, en tache de fond, la possibilité d'une catastrophe.

 En rentrant, il fallait que je restitue ces visions. La première série, petits formats à l’encre de chine, représente des paysages en perspective accélérée qui peuvent se lire comme des plans cinématographiques interchangeables.

1/6

1/60
1/14
 

@ Na/Da